GSR

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home Méthodes de tir

Méthodes de tir

Tir apache
Il se caractérise par une visée flèche et une prise de corde assez loin sous la flèche (3 à 5cm). La visée flèche oblige une élévation important du bras d’arc pour éviter de placer la carte trop haut. La ligne de visée se confond avec la trajectoire de la flèche. Ceci n’est valable qu’aux courtes distances.
Conséquence de l’éloignement de la cible
Lorsque la distance augmente la flèche va se ficher en-dessous de la zone visée. Il faut donc soit viser plus haut soit changer la prise de corde.

Tir mongol
La flèche est au contact de la main de corde et donc sous l’œil de l’archer. Il va devoir viser avec la pointe de la flèche. La trajectoire de flèche passe au-dessus de la ligne de visée. Il permet de gagner un trait important (possibilité de tirer à une distance supérieure).

Tir méditerranéen
On place un doigt au-dessus de la flèche, deux autres en-dessous. Il faut pouvoir tirer à des distances plus importantes (surtout pour les adultes) sans risque pour le matériel.                       

Tir suédois
La distance pour rendre la réussite du tir aléatoire. Il faut prévoir un objectif adapté. Enfin, il faut être certain de la régularité de la mise en place et du geste. L’avantage est que l’on ne change en rien le type de visée (pointe). L’étape suivante sera le passage au viseur.

Tir avec viseur
Le but est de remplacer le repère « pointe de flèche » par un autre placé sur la fenêtre d’arc. La flèche reste dès lors parallèle à la ligne de visée (l’écart entre l’œil et l’encoche est identique à celui entre la main d’arc et le viseur). Cette ligne de visée va de l’œil à la cible en passant par l’œilleton du viseur.

C’est cette dernière méthode de tir qui sera utilisée lors des compétitions.

 

stmichelAvec le soutien de l'Echevin des Sports de la Ville de Bruxelles