GSR

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Débuter

E-mail Imprimer PDF
Avant toute chose, le moniteur déterminera si vous êtes un droitier ou un gaucher visuel par la recherche de l'oeil directeur.

Ensuite, il vous équipera pour la leçon d'un arc d'initiation léger, de trois à six flèches adaptées à la puissance de l'arc, d'un carquois et d'un protège-bras. Le protège-doigts ou "palette" fait normalement partie de l'équipement mais on ne l'utilisera pas pendant les premières leçons pour que l'élève puisse correctement voir et sentir la prise de corde.

Vous voilà équipé et fin près pour débuter, nous l'espérons, une longue carrière d'archer.

L'élève apprend comment placer ses pieds symétriquement par rapport à la ligne de tir et dans l'alignement du centre de la cible. Le corps est droit et bien en équilibre sur les deux jambes, les épaules sont perpendiculaires à la cible. La tête est droite et fièrement campée en direction de la cible, le regard déjà fixé sur l'objectif sans cependant déjà viser. La main d'arc est glissée dans la dragonne et tient l'arc sans le serrer, le bras est tendu vers la cible le poignet haut et la corde touche le protège-bras, les épaules restent à niveau sans que l'une ou l'autre se soulève. Pour pouvoir prendre la corde de l'autre main, on tourne le torse jusque ce qu'il faut, pas plus. Dès que l'on commence à bander l'arc, le poignet de la main d'arc s'abaisse et la main se dépose sur la poignée. Les doigts restent ouverts et souples. La traction de la corde continue et l'on amène la main de corde près du visage. L'oeil non directeur est fermé. Le tireur étant prêt, il décoche en ouvrant les doigts de corde tout en ramenant cette main de façon élégante et sans brusquerie le long de sa joue vers l'épaule. Tant que la flèche n'est pas arrivée à destination, le tireur reste dans la position décoche. Après le tir, il se détendra et envisagera le tir de la flèche suivante.
 

stmichelAvec le soutien de l'Echevin des Sports de la Ville de Bruxelles